06-10-2016

Lancement officiel du Pairing Scheme: Politics meets Research

Au cours de la dernière décennie, le Luxembourg a réussi à s’établir comme pôle de recherche et d’innovation de renommée internationale. À présent, il s’agit de renforcer l’usage de ces connaissances scientifiques acquises, et de les mettre au profit de la société et des prises de décisions politiques. C’est la raison pour laquelle le Fonds national de la recherche (FNR) organise un Pairing Scheme, de concert avec la Chambre des députés. 17 parlementaires et 17 chercheurs se rencontrent donc dans leur environnement de travail respectif afin que les mondes de la politique et de la recherche apprennent à mieux se connaître.

Le concept consiste à associer un chercheur et un parlementaire. Les chercheurs rencontrent d’abord les membres du Parlement dans leur environnement de travail, puis ce sera au tour des parlementaires de voir évoluer les chercheurs dans leur institut. Le coup d’envoi officiel du Pairing Scheme sera donné lundi 10 octobre à la Chambre des députés (voir le programme détaillé ci-dessous).

17 parlementaires et 17 chercheurs participent

Au cours des semaines à venir, les membres des 17 binômes apprendront à mieux se connaître et à partager leurs expériences. Côté chercheurs, 50 scientifiques s’étaient proposés pour faire partie du projet. "Nous sommes très heureux de voir qu’autant de chercheurs et de parlementaires veulent participer au Pairing Scheme", déclare Mars Di Bartolomeo, président de la Chambre des députés. Preuve s’il en faut, selon le président, de la volonté partagée d’intensifier ce type d’échange.

Le savoir-faire de la recherche mis à profit

Le changement climatique, les injustices sociales, le plurilinguisme, le big data, la génétique: voilà de plus en plus de domaines complexes qui exigent une technologie avancée ou d’importants efforts de recherche, et qui façonnent notre avenir. Des domaines dans lesquels l’expertise scientifique est essentielle et par rapport auxquels les parlementaires doivent pouvoir se positionner. C’est ici que le savoir-faire de la recherche peut être mis à profit, afin de faciliter la prise de décision politique: "Le Pairing Scheme est un point de départ idéal pour réunir les chercheurs et les parlementaires. C’est la raison pour laquelle nous nous sommes spontanément associés à cette initiative du FNR", explique Mars Di Bartolomeo.

"De plus, la recherche est l’un des principaux piliers d’innovation et de croissance économique au Luxembourg. C’est pourquoi il est très important que les parlementaires aient une vue d’ensemble sur les projets et domaines de recherche de notre pays", poursuit Mars Di Bartolomeo.

Une recherche en adéquation optimale avec les besoins de la société

Marc Schiltz, secrétaire général du FNR, souligne de son côté qu’il s’agit pour la communauté des chercheurs de mettre sur pied un système qui réponde le mieux possible aux besoins de la société: "Nous encourageons les chercheurs à réfléchir activement aux défis actuels et futurs posés par la société et à partager leur savoir."

Connaissance et acceptation des rôles de chacun

Évidemment, il est important que les différents acteurs sachent en quoi consiste le rôle de chacun et le respectent: "Il est entendu que ce n’est pas le rôle du chercheur de prendre des décisions politiques. Cela fait toujours partie du champ de compétences des parlementaires. Mais nous sommes convaincus que les meilleures décisions prennent non seulement en considération les facteurs politiques, budgétaires et sociétaux, mais également les données, les faits et les connaissances scientifiques", indique Marc Schiltz.

"Nous n’avons pas de ressources naturelles au Luxembourg. La ressource de demain, c’est le savoir des citoyens. Et il faut le mettre à profit autant que possible. Ce qui implique aussi de faciliter le contact entre les chercheurs et les parlementaires", continue d’expliquer Marc Schiltz.

Un projet qui en fin de compte sera bénéfique pour toutes les parties. Tant pour les chercheurs, qui pourront accroître l’impact de leurs travaux sur la société, que pour les politiciens, qui auront la possibilité de prendre des décisions fondées sur des faits scientifiques.

Programme du Pairing Scheme

10 octobre: Les chercheurs rencontrent les députés au Parlement.

Les chercheurs seront en visite au Parlement à partir de 9h30. Puis, à 14h, Marc Schiltz, secrétaire général du FNR, fera une allocution au Parlement sur la recherche au Luxembourg.

18 octobre: Les chercheurs assistent à une séance publique au Parlement.

Entre mi-octobre et mi-décembre: Les parlementaires se rendent dans les institutions des chercheurs.

Fin janvier 2017: Clôture de l’événement au Parlement.

  • Mis à jour le 06-10-2016