27-10-2016

Une nouvelle politique spatiale de la Commission axée sur l'amélioration de la vie des gens au quotidien et la stimulation de la compétitivité européenne

Plusieurs millions de personnes bénéficient déjà des services fournis par les programmes spatiaux de l'Union. L'industrie spatiale européenne est forte et compétitive, et crée des emplois et des débouchés commerciaux pour les entrepreneurs. La proposition de nouvelle politique spatiale présentée aujourd'hui favorisera le développement de nouveaux services et encouragera le rôle prépondérant joué par l'Europe dans l'espace.

Le vice-président Maroš Šefčovič a déclaré: "L'Union européenne est un acteur clé de la politique spatiale. Nous voulons nous appuyer sur cette position et utiliser ce rôle de chef de file de manière stratégique afin de créer des emplois et de la croissance et d'obtenir des résultats concrets en ce qui concerne nos priorités politiques communes: la sécurité, le changement climatique, les transports, l'économie des données et la gestion des catastrophes naturelles. Il nous faut, pour ce faire, coopérer avec nos partenaires et les parties prenantes en Europe et dans le monde. La déclaration conjointe Union européenne — ESA sur une vision et des objectifs communs pour l'avenir de l'Europe dans le domaine spatial, qui doit être signée cet après-midi, marque une autre étape importante dans cette perspective."

Elżbieta Bieńkowska, commissaire pour le marché intérieur, l'industrie, l'entrepreneuriat et les PME, a ajouté: "Les applications spatiales changent notre vie, notre économie et notre industrie. L'espace est un secteur industriel clé dans l'économie européenne, et un atout stratégique favorisant l'indépendance d'action de l'Europe sur l'échiquier mondial.Mais ce secteur doit pouvoir compter sur plus d'entrepreneurs et davantage d'investissements privés pour conserver une longueur d'avance. Le message que je souhaite adresser à l'industrie, aux jeunes pousses et aux investisseurs est donc le suivant: l'espace a une importance primordiale et c'est un enjeu qui s'inscrit sur le long terme."

Services indispensables

Les programmes spatiaux de l'Union fournissent déjà des services qui sont devenus indispensables dans la vie quotidienne de tout un chacun. Les données spatiales sont nécessaires lorsqu'il s'agit d'utiliser un téléphone portable, de conduire une voiture équipée d'un système de navigation, de prendre l'avion ou de regarder la télévision par satellite. Elles sont également essentielles à la protection des infrastructures clés telles que les centrales électriques, les réseaux intelligents ou encore les transactions bancaires. Les données spatiales aident à la gestion des frontières et au sauvetage de vies en mer. Elles améliorent notre capacité de réaction aux tremblements de terre, incendies de forêt et inondations. Elles permettent aux agriculteurs de planifier leur activité. Elles contribuent à protéger l'environnement et à assurer le suivi du changement climatique.

La stratégie spatiale pour l'Europe répond à une concurrence mondiale croissante, en augmentant la participation du secteur privé et en favorisant des évolutions technologiques majeures. La Commission propose une série d'actions dont les objectifs sont les suivants: permettre aux Européens de tirer pleinement parti des avantages offerts par l'espace, créer un environnement approprié pour la croissance des jeunes pousses, promouvoir le rôle prépondérant joué par l'Europe dans l'espace et augmenter sa part sur les marchés mondiaux de l'espace.

Tirer le meilleur parti de l'espace pour notre société et notre économie

Maintenant que l'infrastructure des programmes spatiaux de l'UE a bien progressé, il convient de garantir une utilisation plus importante des données spatiales par les secteurs public et privé. Les programmes spatiaux de l'UE fourniront des services supplémentaires qui contribueront aux priorités européennes communes, comme la sécurité et la défense ainsi que la lutte contre le changement climatique. La Commission encouragera l'utilisation de Galileo dans les appareils mobiles et les infrastructures critiques et améliorera la connectivité dans les régions reculées. Il sera ainsi plus facile pour les entreprises innovantes et les jeunes pousses d'accéder aux données spatiales via des plateformes spécifiques gérées par l'industrie afin de mettre au point des services et des applications.

Favoriser un secteur spatial européen compétitif et innovant

Le secteur spatial de l'Europe doit rester à la pointe face à une innovation de rupture constante, à l'émergence de nouveaux modèles économiques et à une concurrence mondiale croissante. Le financement de l'UE sera plus fortement orienté vers les entrepreneurs du secteur de l'espace lors des phases de démarrage et d'expansion de leurs activités dans l'ensemble du marché unique. En outre, la Commission encouragera davantage d'investissements privés dans ces jeunes pousses, en particulier dans le contexte du plan d'investissement pour l'Europe et des futurs fonds de capital-risque. Elle soutiendra également la création de grappes et de pôles industriels européens du secteur spatial dans les régions européennes.

Maintenir l'autonomie stratégique de l'Europe, renforcer son rôle sur la scène mondiale dans le domaine de l'espace

Il est stratégique que l'Europe dispose d'un accès autonome à l'espace et puisse l'utiliser de façon indépendante, aussi bien pour la mise en œuvre des politiques de l'UE, que pour notre industrie et nos entreprises, ou encore notre sécurité, notre défense et notre autonomie stratégique. L'UE est le plus gros client institutionnel européen et prévoit de lancer plus de 30 satellites dans les 10 à 15 prochaines années pour ses programmes Galileo et Copernicus. C'est une chance, notamment pour la viabilité économique des futurs lanceurs de construction européenne tels qu'Ariane 6 et Vega C. La Commission agira comme un client intelligent et regroupera ses besoins en services de lancement. Elle continuera également à faciliter l'accès des entreprises européennes aux marchés mondiaux. En s'appuyant sur une initiative existante, elle commencera à œuvrer à la mise en place d'un vaste service européen de surveillance de l'espace afin de protéger les infrastructures spatiales critiques des débris spatiaux, des aléas de la météorologie spatiale et des cyberattaques.

Dans le cadre du prochain plan d'action européen en matière de défense, la Commission lancera également une initiative GovSatCom visant à garantir des services de communications par satellite fiables, sûrs et rentables pour les instances publiques nationales et européennes. Compte tenu de la nécessité d'une coopération étroite avec nos partenaires mondiaux, la Commission agira de concert avec la haute représentante et les États membres pour promouvoir et préserver l'utilisation de l'espace pour les générations futures.

Dans l'après-midi du 26 octobre, l'UE et l'Agence spatiale européenne signeront une déclaration conjointe exprimant leur vision commune pour une politique spatiale européenne. Cette déclaration, la première de ce genre, montre ainsi l'importance que les deux institutions accordent à une coopération étroite et intégrée dans une approche véritablement européenne de l'espace.

Photo: © ESA/ATG medialab

  • Mis à jour le 27-10-2016