04-01-2018

L’écoquartier de Hollerich se profile

Pour animer et rendre ce projet le plus efficace possible, la Ville de Luxembourg a organisé la rencontre "Zukunftswerkstatt Porte de Hollerich": un atelier interactif qui a réuni une cinquantaine de participants, représentant aussi bien des structures publiques que privées, en vue de planifier au mieux le développement de ce futur écoquartier.

L’agence nationale Luxinnovation, au travers deux de ses clusters, l'EcoInnovation Cluster et le Wood Cluster, a participé à cet atelier. Elle a pu, ainsi, apporter ses connaissances en termes de produits innovants et de processus dans ces deux secteurs et, en retour, collecter les informations pertinentes auprès d'autres experts sur les pistes en cours de réflexion. Les thèmes du traitement des eaux et des déchets ou encore de l’énergie ont été abordés à cette occasion.

"Les écoquartiers constituent un thème transversal sur lequel plusieurs clusters peuvent travailler en commun", explique Philippe Genot, le manager du Wood Cluster. "Cela permet aussi de positionner nos différentes filières au sein de ces projets concrets."

Le projet "Hollerich Village" a été présenté en mars 2013. Porté par la Ville de Luxembourg et appuyé par quelques groupes privés (notamment le développeur immobilier Schuler, le cabinet d’architectes-urbanistes Polaris, l’ONG internationale BioRegional, le bureau d’études Goblet Lavandier & Associés ou encore la Fondation natur&ëmwelt), il prévoit la transformation de quelque 3,6 ha de terrains situés à l'entrée sud de la capitale dans une démarche de transition urbanistique, énergétique et environnementale. Objectif : bâtir un éco-quartier pilote, offrant une qualité de vie élevée à ses habitants tout en réduisant radicalement leur impact environnemental.

Il est prévu que 100% des besoins thermiques seront autoproduits sur site, ainsi que 20% des besoins électriques. Les centaines de nouveaux logements devraient en outre, disposer de toitures vertes et de bois durable et 50% des matériaux de construction proviendront d'un rayon de 150km autour du site.

"Ce projet est une opportunité concrète pour mettre en application des concepts innovants dans le domaine des flux de matériaux et d’énergie et de la gestion de l’eau", note Charles-Albert Florentin, Cluster Manager EcoInnovation.

En octobre dernier, le plan d’aménagement général de la Ville de Luxembourg a définitivement été approuvé, de sorte que ce projet va désormais pouvoir passer à un stade de développement plus concret. Une réunion de travail doit se tenir courant janvier entre les différents propriétaires des terrains et les décideurs publics.

  • Mis à jour le 04-01-2018