A la pointe de l'innovation sur un marché de niche

Plus légers, efficaces et performants, les composites supplantent progressivement les métaux comme matériaux de choix dans les secteurs du transport aérien, de l'énergie éolienne, de l'industrie maritime, de l'automobile et des équipements sportifs. Basée en Californie avec son siège européen au Luxembourg, Airtech est le premier fabricant mondial de matériaux auxiliaires et d'outillages destinés à la fabrication de pièces en composite.

"La société Airtech ne fabrique pas de produits finis en composites et ne fournit pas non plus de fibres de carbone ou de résine. Elle fournit les matériaux auxiliaires requis dans le processus de production des composites", précise Carl Christiaens, directeur général d'Airtech Europe.

Airtech Europe, établie au Luxembourg en 1991, est une division du groupe Airtech Advanced Materials basé en Californie dont la création remonte à 1973. Airtech, qui possède par ailleurs des sites dans le Tennessee, en Angleterre et en Chine, approvisionne notamment les secteurs de l'aérospatiale, de l'énergie éolienne, de l'industrie maritime, des circuits imprimés, de l'énergie solaire, des équipements de sports et loisirs, de l'automobile et du sport automobile de haute performance.

Un large portefeuille de produits

Airtech fournit non seulement des consommables comme du film de mise sous vide et de la bande adhésive résistante à la pression et température, mais également la gamme complète de matériaux pour la fabrication de pièces en composite. Les produits fournis varient en fonction de la taille de la pièce, du procédé utilisé et de la température à laquelle les matériaux sont combinés.

"La production de composites est un processus qui demande beaucoup de travail de préparation, c'est pourquoi nous proposons aussi des « kits » prêts à l’emploi avec divers matériaux découpés aux dimensions finales. Pour ce faire, nous collaborons étroitement avec le client pour parvenir à la solution « sur-mesure » optimale. Nous pouvons également former nos clients à l'utilisation de nos produits", déclare M. Christiaens.

Amélioration continue

"Pour rester compétitifs, nous devons être extrêmement efficaces et veiller à ce que nos équipes gardent une forte motivation", explique M. Christiaens, ajoutant que l’entreprise s’inscrit dans l’amélioration continue en utilisant notamment la méthode japonaise "Kaizen". Les clients d'Airtech ont des attentes très élevées: "Nous devons continuer à être proactifs et à trouver des solutions. Même si les composites coûtent plus cher que l'aluminium par exemple, ils font l'objet d'une demande croissante dans de nombreux secteurs parce qu'ils offrent une plus grande efficacité énergétique."

Recherche de simplicité et efficacité

"Airtech avait initialement envisagé d'établir sa base européenne en Angleterre, mais elle a toutefois choisi le Luxembourg en raison de sa localisation centrale, de l'accessibilité de son gouvernement et de sa main-d'œuvre multiculturelle et multilingue", déclare M. Christiaens. "Nous avons constaté que le Luxembourg offrait de nombreuses facilités. C'est un pays où il est facile de faire des affaires, facile de se créer un réseau et facile d'accéder aux personnes clés."

Airtech a travaillé avec le Centre de Recherche Public Henri Tudor, à présent le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST), et fait partie du Materials & Production Technologies Cluster de Luxinnovation. "Nous avons vu les retombées positives des programmes mis en place par le gouvernement pour financer l'innovation", indique M. Christiaens. "Nous adhérons pleinement à l'idée de créer un "centre de compétences composites" au Luxembourg, ce qui constitue à nos yeux une formidable initiative."

Cet article a été initialement publié dans le magazine "FOCUS - Research & Innovation in Luxembourg" - N°10/2015: Future Manufacturing Technologies". FOCUS est le 1er magazine professionnel au Luxembourg de langue anglaise consacré à promouvoir l’innovation et la recherche au Luxembourg à l’intention d’un public international.

  • Mis à jour le 10-12-2015