Comment réussir en affaires

Etix Everywhere est sans nul doute l'une des start-up luxembourgeoises les plus en vue de ces dernières années. Créée en 2011 par Charles-Antoine Beyney et Antoine Boniface, elle est spécialisée dans les datacenters modulaires, entièrement personnalisables, associant le client à chaque étape du processus. Une approche novatrice et des solutions innovantes ont permis une croissance rapide de l'entreprise qui, grâce à une récente injection de capital à hauteur de 15 millions d'euros, prévoit des projets ambitieux sur le marché international.

Les fondateurs de l'entreprise ont à leur actif un palmarès enviable en tant qu'entrepreneurs. Avant de créer Etix Everywhere, M. Beyney, qui n'a que 32 ans, était à la tête de cinq entreprises florissantes. Celles-ci lui ont fourni à la fois un fonds de démarrage pour la nouvelle entreprise et de solides connaissances pratiques de l'industrie.

Pour résumer, si Etix Everywhere se porte aussi bien, c'est parce qu'elle maîtrise parfaitement son savoir-faire métier et qu'elle facture 50% de moins que la concurrence. Misant sur la transparence, la simplicité et la durabilité, sa politique est de réduire les coûts, mais pas la qualité. Par exemple, ses nouveaux datacenters ne sont pas hébergés dans des containers, mais construits de toutes pièces avec des briques et du mortier. Les clients y gagnent doublement: leurs centres de données sont plus sécurisés et ils évitent le coût exorbitant et les problématiques découlant de la nécessité, tous les 15 ans environ, de libérer leur container à des fins de rénovation.

Une approche latérale

"Nous entendons réinventer cette industrie", indique M. Beyney. "Nous sommes sans cesse à la recherche de technologies innovantes et de solutions durables. 40% de notre budget est directement investi dans la R&D." Etix Everywhere a une approche indéniablement créative. Prenez par exemple son système de prévention des coupures d'électricité. La méthode standard consisterait à avoir deux groupes électrogènes de 270 kW, l'un en service permanent et l'autre en veille. Au lieu de cela, l'entreprise a mis en place trois chaînes indépendantes d'alimentation électrique (un groupe électrogène, un onduleur et un tableau de distribution), chacune fonctionnant à 67% de charge pour générer un total de 270 kW. En cas de panne de l'une des chaînes, les deux autres passent à 100% de charge, maintenant une sortie de 270 kW et empêchant toute perte ou détérioration des données stockées. Ce système réduit la consommation d'énergie de 25% tout en améliorant le rendement énergétique global (Power Usage Effectiveness ou PUE), rapport entre la consommation totale du datacenter et la puissance électrique délivrée à son infrastructure IT.

Éliminer le superflu

"Cette industrie est entravée par des processus laborieux, longs et très risqués", déclare M. Beyney. "Nous les connaissons et nous savons comment les modifier." Leur point de départ est le client. Ils se rencontrent et élaborent ensemble une solution, qui va d'un espace dédié pour le système client dans un des datacenters de colocation d'Etix Everywhere jusqu'à un datacenter entièrement personnalisable, modulaire et évolutif, construit sur commande. Le client est pleinement associé à chaque étape du processus, qui ne prend pas plus de 16 semaines entre le choix de la localisation et la livraison finale. Etix Everywhere déploie également un DCIM – Data Centre Infrastructure Management – ou gestion des infrastructures de ses datacenters, ce qui se traduit par une baisse du nombre d'ingénieurs présents sur place et des économies de coûts supplémentaires pour le client.

Au Luxembourg et à l'étranger

Etix Everywhere connait une demande croissante pour ses solutions de la part des multinationales, facteur qui contribue à une prévision de la croissance de son chiffre d'affaires de 12 actuellement à 35 millions d'euros l'an prochain. "Nous n'envisagerions pas une telle croissance sans une équipe formidable à nos côtés", souligne M. Beyney. "Heureusement, il n'est pas difficile de convaincre les candidats de venir travailler au Luxembourg." Les nouveaux responsables du développement commercial à l’international seront probablement bien occupés au cours des prochains mois. L'entreprise, qui exploite déjà des datacenters intelligents en France et au Maroc, projette de s'implanter dans dix pays du G20 au cours des deux prochaines années, et vise ensuite la Chine et la Russie. Son expansion sera financée par la levée de 15 millions d'euros de fonds d’investissement réalisés auprès d'InfraVia Capital et de Tiger Infrastructure Partners.

  • Mis à jour le 08-03-2016